fbpx
SUIVEZ-NOUS

Restaurant Ikanos

“Battle of the Somm”, un succès incontesté.

Nous pouvons affirmer avec assurance que l’événement au Ikanos fut couronné d’un succès incontesté.

Nous tenons à féliciter d’entrée de jeu nos deux challengers en tête d’affiche pour avoir relevé avec brio le défi. L’agencement de leurs produits choisis avec minuties ce sont harmonisés à merveille avec le menu Dégustation proposé par le chef Constant Mentzas.

La bataille des Sommeliers
8e de finale de la Bataille des Sommeliers dans le restaurant Ikanos

L’ambiance était au rendez-vous pour cette toute première édition dans les murs de notre restaurant. 

Les clients participants ont bénéficié d’un service personnalisé et éducatif dans cette formule interactive sur le merveilleux monde de l’œnologie.

Il nous faut souligner la générosité sans borne des Sommeliers vedettes, Catherine St-Germain et Arnaud Pequignot, qui se sont illustrés autant par leur temps que par leurs explications données tout au long de la soirée. Leur enthousiasme était palpable et ils ont réussi à transmettre leur passion à tous les convives présents.

Arnaud Pequignot

Faisons un petit survol de la soirée

Dans un espace intime et feutré, le ton était déjà donné avec un Gin-tonic au Sauvignon offert à tous durant la présentation des concurrents, gracieuseté de l’agence Vins Fins.

1er service : Huîtres dressées ; vinaigre de riz, concombre et salicorne. 

Catherine de L’Atelier des saveurs a offert un blanc sec et tranchant afin de faire ressortir le côté vif et iodé de l’huître. Son homologue, Arnaud des Cavistes, opta pour le Champagne Lallier, un incontournable. Ce choix plus classique lui fut bénéfique puisqu’il remporta la première manche avec conviction.

Caviste : 1 Atelier des Saveurs : 0

2e service : Pétoncle Digby, foie gras, purée de céleris-raves, salsa d’abricot et câpre. 

Le Soave d’Arnaud avait tout pour plaire : une belle richesse, des saveurs franches et une touche de complexité issue d’un vieillissement en fût de chêne. C’est pourtant l’audace de Catherine qui lui donna l’avantage. Son Viognier gourmand et végétal se lia à merveille avec notre plat dans son ensemble. Gageons que l’accord nous inspirera pour des pairings futurs !

1 partout.

Accords mets et vins

3e service : Loup de mer entier de la Méditerranée grillé sur un four au charbon de bois Josper.

Que de fraîcheur dans le mariage entre notre poisson à chaire blanche et le Rosé proposé par la représentante de l’Atelier des saveurs ! L’assemblage blanc des côtes de Roussillon d’Arnaud, équilibré et persistant en bouche, remporta la manche de justesse. Parions que la petite touche saline de son vin, bénéficiant d’un climat méditerranéen, y fut pour quelque chose lors du décompte final.

Caviste : 2 Atelier des saveurs : 1.

4e service : magret de canard, purée de dattes Medjool, demi-glace vin rouge, Maitake, king Eryngii, Shimeji.

Une lutte encore une fois des plus serrée. Le Sangiovese italien proposé par Catherine se démarqua avec des arômes tertiaires de champignons et sa robustesse qui complémenta avec brio le plat. Le MM de la mythique maison Sigalas, de Santorini, sélectionné par Arnaud, était en plein dans le mille également. Le sommelier des Cavistes a misé sur ses arômes feutrés et tout en finesse pour un amalgame de saveurs des plus réussi.

Caviste 2 : Atelier des saveurs : 2.

5e service : Gâteau à l’huile d’olive, croustillant d’amande, gel de citron, glace à l’amande maison, mélisse.

Un dessert tout en délicatesse était proposé en finale par notre chef-pâtissière. Nos deux sommeliers ont opté pour des avenues diamétralement opposées et les avis furent partagés de manière quasi-équitable. Rien pour faciliter la tâche aux juges. Le Riesling Stratus mis de l’avant par Catherine était un coup de maître et le Rhum Gran Anejo d’Arnaud s’imposa comme un mariage judicieux avec l’amande. Un tour de force de part et d’autre qui récoltèrent leurs lots de votes.


En définitive, pour citer Nathalie Villemaire, la Vice-présidente de l’agence Vins Fins, la compétition fut serrée jusqu’à la fin et s’est décidée par une seule voix. Cette chaude lutte démontre bien le niveau élevé ainsi que la créativité qu’ont usé les deux participants tout au long de leur tâche. C’est Arnaud Péquignot, des Cavistes, qui fut couronné le grand gagnant. Nous lui souhaitons la meilleure des chances pour les quarts de finales.

Nathalie Villemaire, Vice-présidente de l’agence Vins Fins

Nous devons souligner le travail impeccable des employés en salle ainsi que de la brigade de cuisine pour avoir grandement contribué au déroulement sans faille du service.

Merci du fond du cœur à toute notre clientèle qui fut présente pour votre réceptivité. Vous avez su transformer cet événement en franche réussite.

Avec de si bons retours, restez à l’affût puisque l’expérience sera à récidiver sans équivoque !

Laissez un commentaire